La décentralisation de la production énergétique: OUI !

Suite à mon article « coup de gueule » contre les parcs éoliens, et suite au commentaire de cyrilkebek, je me dois de préciser ma pensée sur le concept de décentralisation de la production énergétique.

En effet, selon moi, si chaque habitation / bâtiment se dotait de systèmes autonomes de production énergétique (chauffage, eau chaude, électricité), le besoin de production de forte puissance centralisée (et donc le recours aux lignes à haute tension) serait réduit à son strict minimum , couvrant ainsi les zones résiduelles non autonomes en énergie ainsi que pour lisser éventuellement le besoin en cas de période creuse.

De plus, concernant la production d’électricité, chaque bâtiment / maison couvert de panneaux solaires et/ou d’éoliennes individuelles, a virtuellement la capacité de surproduire son besoin. Ces bâtiments /maisons étant toutes reliées au réseau de distribution électrique (ERDF en France), il serait théoriquement possible de gérer localement la redistribution énergétique (ou le lissage, etc, je ne connais pas bien la sémantique de ce métier) avant d’avoir recours à un système centralisé.

N’ayant pas tous les chiffres en main, je ne sais pas jusqu’où ce modèle peut être poussé, et donc je ne sais pas dire la proportion résiduelle d’énergie centralisée qu’il resterait à produire (dans l’idéal il faudrait pouvoir s’en passer). De même il faudrait déterminer la nature de cette production centralisée (puissance, réactivité nécessaire). En tous cas, cela nous permettrait d’envisager ces systèmes avec justesse, guidés par le besoin de produire en simple compensation/complément énergétique, plutôt que la tendance actuelle qui vise le développement massif et anarchique, menant chaque business séparément (chacun voulant gagner un maximum de profits évidemment).

Au final, tout ceci relève de la stratégie énergique d’un état où les différentes solutions énergétiques seraient développées suivant un plan coordonné et dirigé par l’objectif prioritaire de production énergétique localisé. Ainsi, même les grands projets centralisés de production d’énergie renouvelables (parcs éoliens, centrales solaires en plein champs, etc) seraient réduits à leur stricte nécessité géographique et temporelle (au sens où ces systèmes seraient démontés le jour où la production locale serait complètement autonome).

Ainsi, on peut citer le Portugal qui impose l’installation de Chauffe-Eau Solaire Individuel sur toute construction neuve, et ils comptent bientôt imposer le photovoltaique…

A mon sens, l’Allemagne a un modèle énergétique proche de ce concept qui, en abandonnant le nucléaire, est devenu le leader mondial du marché du solaire photovoltaïque, de l’éolien et de la construction passive !. Toutefois, l’Allemagne est devenue aussi très polluante par l’usage de centrales thermiques comme principal système de compensation de production énergétique, puisque les parcs éoliens ne suffisent pas à compenser de facon homogène toute l’année (l’exposition géographique des vents en Allemagne est assez peu variée). Dès lors certaines voix (en France notamment) sous-entendent que l’Allemagne devrait revenir au nucléaire pour respecter les critères du protocol de Kyoto… là aussi, je ne dispose pas des chiffres mais il me semble que l’enjeu est plutôt de persévérer et de tout mettre en oeuvre pour limiter le besoin en compensation énergétique centralisée:

  • optimisation de la gestion du maillage de prodution énergétique,
  • optimisation du stockage de l’énergie,
  • incitations pour le déploiement de production énergétique locale,
  • et SURTOUT réduction des besoins énergiques (maisons passives, amélioration de l’ancien, etc).

De ma (neutre) fenêtre, le modèle défendu ici dans cet article laisse peu (ou pas) de place au nucléaire, mais aussi aux parcs éoliens ou photovoltaiques, mais il permet de développer un marché au moins autant créateur d’emplois et de richesses, dans la meilleure harmonie de développement durable possible.

3 commentaires pour La décentralisation de la production énergétique: OUI !

  1. Nicolas dit :

    « optimisation du stockage de l’énergie » …

    C’est bien là le problème de l’éléctricité … tant que l’on ne l’aura pas régler, nous aurons un problème …

  2. je ne te rejoins pas du tout pour la decentralisation.
    qu’elle se fasse sur base du volontariat, pourquoi pas. Mais je suis convaincu que ca revient moins cher et qu’il est meme plus ecologique de produire 1MW a un endroit optimisé pour cela, plutot que 10kW dans 100 endroits différents.
    La ou la decentralisation est un plus (meme si c’est pervers) c’est qu’il « suffit » a l’état d’imposer aux nouvelles habitations de produire une partie de leur energie pour que petit a petit le pays passe naturellement au vert. Et ca n’aura rien couté a l’état, et ca aura été noyé en parti dans le prix des maisons pour les particuliers qui construisent, comme au Portugal.

  3. Guillermain dit :

    Bonjour.

    j’ai des solutions « Electricité propre et autonome » à 0,03 euro le kw/

    Pour cela venez me visitez à Agen si vous êtes prêt à participer avec moi à la construction d’un petit prototype de démonstration fonctionnat 24/24 heure et pendant 10 000 heures minimum. Il faut investir seulement 3000 euros pour un petit prototype qui prouve ce que j’avance.

    Je suis actuellement trop pauvre, ma banque ne veut rien savoir (cause RMI) et aucun bien financier à vendre. Sinon ce serait déjà construit.

    Jean-Claude Guillermain
    9 rue Alsace Lorraine
    47000 Agen
    0686660350

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :