Après l’amiante, le PVC ?

La semaine dernière, j’ai eu la chance d’assister à une conférence autour des techniques de cablage telecom dans le bâtiment.

A cette occasion, un des plus gros fournisseurs mondiaux d’infrastructures de télécoms relaya une rumeur visant l’interdiction pure et simple de l’usage du PVC dans le bâtiment en raison de sa nocivité latente.

Une grondement inquiet se fit entendre alors parmi l’assistance car le PVC entre dans la composition de nombreux dérivés tels que les huisseries, les gaines de câblage électrique, les cables eux-mêmes, etc.

Les coûts associés à une telle interdiction seraient très importants, sans compter les éventuelles plaintes concernant la santé publique comme celles en cours autour de l’amiante.

A ce sujet, je rappelle  mon article sur le PVC dans les puits canadiens

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :