Grenelle: quelques avancées concrètes

Bon, voilà, c’est fini: grenelle a fermé ses portes avec un certain nombre de propositions qui demandent à être mises en oeuvre (lois, dispositions, incitations, fiscalité, etc.)

J’avoue n’avoir pas été très assidu ces derniers jours et je ne prétend pas résumer ici l’ensemble des discussions et propositions (j’ai un métier qui me prend beaucoup de temps en ce moment).

J’ai tout de même tendu l’oreille sur les propositions visant les habitations:

  • objectif 50kwh/m2 pour tout logement neuf d’ici 2012. Je rappelle qu’en moyenne, un logement neuf  d’aujourd’hui consomme environ 100kwh/m2.
  • objectif 80kwh/m2 pour tout logement ancien. Cet objectif devra être assorti d’une loi imposant le renforcement de l’isolation des logements anciens, a priori lors du changement d’occupant, c’est-à-dire environ 400000 logements par an.
  • Concernant les bâtiments publics, le grenelle a proposé que la Caisse des dépôts et consignations finance l’amélioration de la réglementation thermique des bâtiments publics grâce à 20 milliards de prêts bonifiés. Le ministre estime qu’en 2015 l’ensemble du parc public sera rénové.

Ainsi les propositions du grenelle montent la barre des objectifs plus haut que précédemment. Mécaniquement, des surcoûts vont apparaître à de multiples niveaux dont le principal débiteur sera  le citoyen, c’est-à-dire vous et moi. En particulier, la rénovation des logements anciens peut s’avérer très pénalisante pour des ménages déjà en difficulté par ailleurs, sachant que ces coûts de mises aux normes peuvent être très élevés car il faudra parfois revoir complètement la structure du bâti.

Toutefois, comme on peut le voir sur ce blog, il existe de multiples manières de traiter ces contraintes, et il reviendra à chacun d’anticiper et d’optimiser ces ressources pour rentrer en conformité par rapport aux nouveaux objectifs du Grenelle. Sur le long terme, la performance énergétique du parc immobilier sera grandement améliorée et les directives nationales devraient contribuer à atteindre l’effet de volume de commandes nécessaire au décollage économique de nouvelles filières autour des énergies renouvelables.

A ce sujet, j’ai peut-être raté un épisode, mais je ne vois rien ressortir du grenelle autour de la production individuelle d’énergie (solaire, CESI, etc…). Les conclusions du Grenelle étant fondées sur un consensus de l’ensemble des interlocuteurs impliqués, il semble que ce soit un sujet controversé, avec des intérêts divergents entre les industriels, EDF, les citoyens, l’Etat, etc… dommage…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :