Maison active: une autre façon d’utiliser le green power

Le principe de ma maison active est de produire d’avantage d’énergie qu’elle n’en consomme.

Bien que je préfère le principe de la maison passive, la maison active a le mérite de pousser chacun à l’autonomie énergétique. De même, une maison active peut apporter des compléments de revenus importants en maximisant l’usage d’énergies renouvelables.

Autre avantage, la mise en oeuvre d’une maison active peut s’appliquer à tout type d’habitat, en particulier sur de l’existant.

Dernière remarque: une maison sera d’autant plus facilement active si son isolation est optimisée. Il ne faut pas oublier de traiter ce point.

3 commentaires pour Maison active: une autre façon d’utiliser le green power

  1. Josette dit :

    Des réalisations en architecture bioclimatique sont accessibles depuis cette page :
    http://futura24.site.voila.fr/futura02/archi.htm

    On y trouve aussi un document (copie) qui disparu du site de l’Ademe, ce qui est bien dommage, sur des exemples d’immeubles passifs, en habitations et en bureaux.

    Un cas qui fait réfléchir sur notre gaspillage énergétique est celui de cet immeuble d’habitation sans chauffage où il fait plus de 20 degrés à l’intérieur avec une température extérieure de moins 20. Heureusement, il est possible d’ouvrir les fenêtres lorsqu’il fait seulement moins cinq.

  2. Josette dit :

    Cette adresse : http://futura24.site.voila.fr/archi/archi.htm
    me semble avoir remplacé celle indiquée précédemment.

    De bonnes informations aussi dans les autres domaines.

  3. pascal dit :

    Bonjour

    Aprés avoir lu les article précedent, je vous propose le mien. A notre époque, une maison active est parfaitement réalisable, mais avant de dépenser directement dans des panneaux solaire, pour parvenir à la maison active il y a mieux à faire.
    Faire réaliser un test blower-door, celui-ci permet déjà de découvrir les infiltrations d’air et ainsi réctifier les déperditions.

    Ensuite, faire réaliser une etude thermique, celle-ci permet de trouver l’orientation des travaux à mener.
    Ainsi, avant d’investir dans les recuperateurs d’énérgie, il est bien plus utile et moins couteux de commencer à réduire les déperditions trés importantes sur l’ancien.

    Après cela, vous pouvez instaler des panneaux, l’énérgie perdue etant déjà serieusement réduite.

    Pascal
    La Maison Active

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :